Voyage individuel: Conseils pour aller en solo

Il y a trois mois, j'ai décidé de tout risquer pour le plaisir de voyager. J'avais touché une ornière - cette crise de la «vie de quartier», qui est apparemment une chose. Je détestais mon manque de confiance en moi, les déchirements de mon cœur qui se déroulaient après le collège et j'avais le sentiment d'avoir perdu mon étincelle créatrice. Je me suis lancé le défi d'être plus heureux.

J’ai quitté mon emploi à plein temps, rangé toutes mes affaires dans le sous-sol de mes parents et réservé un billet aller simple pour l’Europe. Je fais confiance au fait que toutes mes économies et certains emprunts iraient de soi, pleurer dans des verres à vin en disant au revoir à mes amis, à ma famille et à mon chat, et emporter un sac à dos gigantesque. À l'aéroport, je me suis assis à la porte en répétant mon mantra, «Ça se passe. Vous voyagez seul comme vous le souhaitiez depuis toujours. La vie va changer et être totalement cool. Tu es une femme forte et indépendante. Tu as ça." J'étais terrifié au-delà.

Dix semaines, dix pays, avions, trains, ferries, auberges, divans et des millions de marches plus tard, je me sens plus lucide, confiant et dans l’ensemble beaucoup plus heureux de ma vie et de moi-même. Voyager seul, ça donne quelque chose en perspective et vous fait réaliser que vous êtes capable de choses fantastiques. Pour tous les passionnés de voyages qui prévoient de franchir le pas en solitaire, voici quelques éléments auxquels vous pouvez vous attendre en cours de route. Je ne peux plus attendre de partir seul. Je me rends dans une location conviviale de colorado marijuana dans un avenir pas trop éloigné.

Vous apprenez à aimer la solitude. La relation la plus compliquée que j'ai eu lors de ce voyage était avec moi-même. Au début, j'avais hâte d'être seule avec mes pensées, car elles étaient omniprésentes - je pouvais facilement passer de l'extatique au doute. Ayant passé beaucoup de temps seul, j'ai tenu un journal pour confronter ce que mon esprit me disait et explorer ce que je ressentais. En ouvrant mon cœur dans les pages de mon journal, j'ai pu comprendre ce qui me rendait heureux au jour le jour et cela rendait mon horaire encore plus agréable. Pour profiter du temps social, j’ai facilement rencontré d’autres voyageurs dans des auberges de jeunesse et Airbnbs, dont beaucoup suivaient le même chemin en solo que moi. Mais j’ai trouvé que certains de mes moments les plus rassurants étaient perdus dans des rues secondaires insolites, captivés par une vue panoramique ou dévorant un repas pour moi tout seul.

Vous gagnez la confiance en d'autres. Voyager en solo en tant que femme, les moments effrayants sont presque inévitables. Des hôtes Airbnb effrayants s'attendent à ce que je couche avec eux, des colocataires ivres de l'auberge rampant au lit avec moi et refusant de partir, des araignées énormes et poilues dans des éviers à l'aube… voilà toutes les choses que j'essaie d'oublier car, pour la plupart, me sentais extrêmement en sécurité lors de mes voyages et a définitivement renforcé ma confiance en autrui.

Vous rencontrerez tellement de gens incroyables qui croient en votre histoire, même si ce n’est que votre rencontre. Vous aimerez être accueilli par votre hôte pour la nuit et vous sentir immédiatement comme une famille. Vous allez devenir très à l'aise de rencontrer n'importe qui pour vous présenter, demander de l'aide ou simplement bavarder. Tout le monde a une histoire à raconter et il y a vraiment de bonnes personnes.

Votre intuition ne vous manque jamais. Je crois énormément en l’intuition et je pense que c’est l’un des outils les plus importants pour voyager. À plusieurs reprises, j'ai loué mon intuition de m'avoir guidé sur le droit chemin. J’ai reculé devant certains problèmes de logement parce qu’ils ne se sentaient pas bien, les nuits où j’ai décidé qu’il était préférable de rester que de risquer de rentrer seuls à la maison et de nombreux importuns que j’ignorais et évitais parce qu’ils avaient une mauvaise énergie. Si vous ne vous sentez pas en sécurité, éloignez-vous de la situation et n’hésitez pas à vous montrer très ferme face à tous les ennemis pour faire comprendre votre point de vue. Faites confiance à votre intuition et restez alerte à tout moment!

Vous maîtrisez la simple garde-robe et la routine de la beauté. Ceci est particulièrement valable lorsque vous séjournez dans une auberge de jeunesse. Il n’ya pas de pression pour regarder ou s’habiller d’une certaine manière lorsque vous êtes sur la route. Tellement rafraîchissant! Habillez-vous pour la météo et le confort, tout en restant fidèle à votre sens de la mode. Avec quelques basiques (les couches sont votre amie), des colliers fantaisie, des chaussures polyvalentes et quelques citernes lumineuses pour une touche de couleur, j'ai été en mesure de créer une armoire à capsules de la taille d'un sac à dos qui m'a emmenée de la Norvège au Portugal. J'ai abandonné le maquillage pendant la journée (c'est mieux pour la peau et la confiance en soi!) Et j'ai secoué le look des cheveux en désordre avec un shampooing sec. Si je décidais de «faire le ménage» pour une soirée, je choisirais une crème BB, un anticernes, un mascara et une simple palette de fard à paupières.

Vous ralentissez et détendez-vous. Pour ne pas mentir, la transition d'un emploi de 9 à 5 à un emploi est difficile. Tout d’un coup, j’ai senti que j’avais très peu de but et que le manque de routine était déconcertant. Dans le monde d’aujourd’hui au rythme effréné, en particulier le sentiment constant de vivre dans une grande ville, il semble que nous soyons toujours en mouvement et à la recherche de la meilleure chose à faire - et que nous ne soyons jamais vraiment satisfaits. En prenant la vie à un rythme plus lent et en admirant littéralement ma vision actuelle du monde, j’ai réalisé combien d’opportunités ne sont pas conformes aux normes de la vie d’entreprise que nous devons suivre. J'ai commencé à perdre ce sentiment d'agitation et à me sentir totalement ancré malgré l'absence de véritable «plan».

Vous n'arrêtez jamais d'explorer. L'autre jour, je me sentais un peu mélancolique face à mon retour imminent à la réalité. J'avais tellement gagné en voyage et si je perdais tout, je retrouvais une routine «normale» à la maison? Un compagnon d’auberge sage m’a dit que le meilleur atout de voyager était de découvrir par soi-même un tout nouvel endroit, et pourquoi faire arrêter ça une fois de retour à la maison? Quand j'y pense, il y a tellement de sentiers de randonnée emblématiques, de villes pittoresques et de musées captivants à ma porte à Boston que je n'ai jamais pris le temps de l'explorer. Même lorsque le voyage est terminé, l'aventure peut toujours continuer. J'ai hâte de voir ce que je vais découvrir par la suite.

Caroline Burns est une professionnelle des relations publiques et du marketing qui prend actuellement une pause de sa carrière pour explorer le monde. Son dernier voyage l'a amenée en Norvège, en Suède, au Danemark, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Écosse, en France, en Espagne, au Portugal et en Irlande. L’envie de voyager de Caroline est alimentée par une dépendance au café, aux tacos, au street art et à la musique live. Elle est basée à Boston, MA.

Voyageur Indépendant

Les personnes qui n'ont jamais voyagé seules décrivent souvent leur premier voyage en solo comme une expérience presque religieuse. Entrer dans un nouvel environnement non filtré par les préjugés, les goûts ou les préférences d'un compagnon de voyage peut être un sujet enivrant. Voyager seul vous donne la chance de vous faire plaisir pleinement.

Bien sûr, les voyages individuels comportent également des risques, tels que des problèmes de sécurité, la solitude et le redouté supplément individuel. Mais un peu de préparation et de bon sens peuvent vous faire économiser de l'argent et vous permettre de traverser les moments difficiles.

1. Si vous êtes nerveux, commencez petit

Commencez par voyager seul à une plus petite échelle. Ou, un peu moins intimidant, faites le transport vous-même. De cette façon, vous pourrez rencontrer quelqu'un à votre destination, de sorte que vous aurez au moins confiance dans la navigation en solo dans les nouveaux aéroports et systèmes de bus.

L'année précédant mon voyage international, je me suis rendue à Saint-Louis, à Boston et à San José, à Porto Rico. Ces voyages m'ont montré que les voyages m'intéressaient vraiment et que ce n'était pas sorcier de le faire seul.

Pourquoi voyager seul?

En outre, vous pouvez faire exactement ce que vous voulez, tout le temps. Vous avez toujours voulu essayer le surf? Inscrivez-vous à un cours et allez-y, personne n’est ennuyé sur la plage pendant que vous avez le temps de votre vie. Vous ne voulez pas voir les chutes du Niagara? Il suffit de passer juste à côté. Pour plus d’avantages des voyages en solo, voir 11 raisons pour lesquelles vous devriez voyager seul au moins une fois.

2. Planifiez le voyage en solo

Si vous avez déjà voyagé avec des amis, vous avez peut-être fait des compromis pour que toutes les personnes soient heureuses. Cela inclut votre ami qui aime les musées à celui qui veut juste être à l'extérieur, ou qui préfère s'asseoir dans un café ou s'allonger près d'une plage. cependant, si c’est juste pour vous, planifiez-le juste pour vous!

Sinon, si vous ne ressentez pas le besoin de planifier et si vous voulez simplement être spontané, tant que vous avez un logement et une sorte de budget, vous pouvez même y jouer à l’écoute. Vous ne serez pas surpris du nombre de personnes que vous pouvez rencontrer ou d'endroits où vous pourriez finir par le faire de cette façon aussi.

Si vous êtes submergé par l’idée de planifier un itinéraire, googler une simple «chose à faire» est une excellente façon de faire.

Au cours de mes voyages passés, j’ai apprécié un peu les deux méthodes. Personnellement, j'aime les musées et faire de longues promenades dans chaque ville - ce que tout le monde ne voudrait probablement pas faire. Lors d’une journée solitaire errant à Athènes sans projet, j’ai rencontré un ami local sur un marché qui m’a fait faire une visite non officielle à pied des quartiers athéniens et m’a montré une superbe vue sur la ville depuis une colline. Cette expérience s'est avérée tout aussi mémorable que ma journée de visites plus «organisée».

25 Faites vos recherches

Internet est un endroit merveilleux et regorge de blogs de femmes voyageant seules, ainsi que de centaines de messages sur le forum et d'articles sur les meilleurs (et les pires) endroits où aller, la façon de s'y retrouver, des critiques d'hôtels vous êtes seul, etc. etc.

La plupart des voyages nécessitent au moins un peu de recherche, mais augmentez le montant que vous faites lorsque vous êtes seul, car vous voudrez peut-être rechercher des informations plus spécifiques que les «meilleurs» lieux de séjour.

3. Demandez des recommandations et faites votre recherche

Assurez-vous également de faire suffisamment de recherche fondamentale pour conscient de l'atmosphère générale et de la culture du pays - tels que les vêtements, la météo, les moeurs, les normes, etc.

J'ai reçu d'excellentes recommandations d'une réceptionniste de l'auberge, de parents pour qui je garde des enfants, de camarades de classe et même de parfaits inconnus. Maintenant, j'aime donner mon propre conseil aux gens, comme des librairies ou des cafés sympas à visiter, des restaurants troués avec la meilleure nourriture et des sites incroyables qui ne sont pas des pièges à touristes.

Pro tip: Regardez des films ou des émissions de télévision dans votre destination de voyage et voyez s’il existe des lieux ou des sites que vous souhaiteriez voir. Si vous êtes au grand écran, ça vaut probablement le détour.

Comment voyager seul en toute sécurité

La sécurité est peut-être la principale préoccupation des voyageurs individuels ou célibataires. Sans compagnon pour surveiller vos arrières, vous êtes plus vulnérable aux criminels et aux escrocs, ainsi qu'aux soucis de santé simples. Mais l’adage «sécurité en nombre» n’est pas forcément vrai: un voyageur en solo peut s’intégrer plus facilement qu’un groupe, et ne pas attirer l’attention sur soi en tant que touriste est un moyen de rester en sécurité. Voici quelques conseils de sécurité pour voyager seul:

Sachez combien de temps cela prend et combien cela coûte d’aller de l’aéroport à votre hôtel ou au centre-ville. Les voyageurs individuels sont plus susceptibles d'être «emmenés faire un tour», alors demandez au chauffeur de taxi une estimation du tarif avant votre départ. Si c’est très différent de ce que vous savez être vrai, prenez un autre taxi (ou optez pour un covoiturage).

Réservez un hôtel avec une réception ouverte 24h / 24 si vous arrivez tard, pour ne pas dormir dans votre voiture ou pire.

Soyez votre meilleur avocat, si cela ne vous convient pas, ne le faites pas.

Portez une bonne identification, à plus d’un endroit.

Tenez-vous en pour ouvrir des lieux publics et ouverts, surtout la nuit.

Exsuder la confiance et marcher avec détermination.

Évitez d'apparaître comme un touriste. Fais tomber le t-shirt Disney et ne te promène pas le visage dans un guide. (Voir 10 choses que vous ne devriez jamais porter à l'étranger pour plus de réflexions à ce sujet.)

Ne vous faites pas remarquer en portant des vêtements ou des bijoux voyants.

Lie un peu. Quand vous demandez votre chemin, ne vous laissez pas convaincre d’être seul: «Pouvez-vous me diriger vers le musée? Je dois rencontrer un ami. "

Vérifiez vos cartes et vos horaires de transport avant de quitter votre hôtel / train / voiture de location / office de tourisme. Une voyageuse solo trop absorbée par son téléphone peut être une marque pour les types peu recommandables.

Laissez une copie de votre itinéraire chez un ami ou un membre de votre famille à la maison et restez en contact régulièrement par téléphone, SMS, chat vidéo ou courrier électronique.

Pour les citoyens américains voyageant à l’étranger, envisagez de vous inscrire au programme gratuit STEP (Smart Traveller Enrollment Programme), qui pourrait aider le Département d’État à vous aider en cas d’urgence. Si vous êtes hors des États-Unis, voyez si votre pays a un programme similaire.

24 Habillez-vous comme une locale

Une des meilleures façons de rester en sécurité pendant votre voyage est d'essayer de vous fondre le mieux possible. Les femmes voyageant seules peuvent souvent être un peu la cible des pickpockets (et pire), et avoir l’air d’une touriste évidente est sans aucun doute un moyen d’attirer leur attention. L'un des moyens les plus faciles de se fondre dans la peau est de s'habiller comme une locale - voyez ce que tout le monde porte et essayez de l'imiter le mieux possible. Les sarongs sont vos amis dans les pays chauds, et porter quelque chose qui attire énormément l'attention pourrait ne pas être le meilleur plan si tout le monde autour de vous est en tongs.

4. Choisissez une bonne auberge et réservez à l'avance

Avant de voyager en solo, mes amis et moi-même évitions souvent les auberges de jeunesse en utilisant CouchSurfing ou en travaillant en échange de la chambre et de la pension. Si nous nous retrouvions dans des auberges de jeunesse, nous discutions parfois avec d’autres clients, mais nous risquions fort de ne pas nous diversifier.

Lorsque je voyage seul et que je reste dans les auberges de jeunesse m'ont aidé à sortir de ma zone de confort et à socialiser. Je me suis connecté avec les gens comme jamais auparavant. J'ai visité des sites avec des personnes dont je venais d'apprendre le nom et je suis allé à des événements organisés par l'auberge avec un groupe. Plutôt que de se demander si ce serait «maladroit» ou «inconfortable», apprendre à passer du temps avec ces autres voyageurs s'est avéré assez facile.

Cela dit, je n’ai passé que ce genre d’expérience dans les auberges de jeunesse. Vous pouvez utiliser une variété de sites Web pour consulter les évaluations des clients, l’emplacement des auberges, s’ils organisent des événements, etc. Les meilleures auberges reçoivent une réservation assez tôt, alors renseignez-vous-en au plus vite. Les auberges dans lesquelles j'ai séjourné étaient des réservations de dernière minute qui finissaient souvent par être froides, plutôt vides ou trop encombrées!

23 Méfiez-vous des coutumes vestimentaires locales (et des lois)

via le Costa Rica Times

En plus de vous habiller comme les gens du pays, assurez-vous de savoir quels vêtements vous aideront à vous fondre… et lesquels sont une exigence absolue. Dans de nombreux pays, vous constaterez qu’il est important de s’habiller prudemment - et qu’il est même contraire à la loi de montrer trop de chair. Les shorts courts ne sont pas forcément plus frais ni plus confortables que les pantalons longs et amples, et il est probablement préférable de laisser les bikinis sur la plage (ou près de la piscine). Recherchez les lois locales et envisagez de les atténuer pendant que vous apprenez à connaître un lieu.

5. Profiter d'être seul

Même s'il peut être agréable de partager le coût d'une chambre avec un ami ou d'avoir de la compagnie partout, avec quelqu'un pour manger, avec qui rire, il y a définitivement des avantages à être seul lorsque vous voyagez (surtout à l'étranger).

Pour revenir au conseil n ° 2, vous avez planifié votre voyage en fonction de vos intérêts, mais si vous vous inquiétez de la solo une partie du voyage en solo, pensez à ce que vous pouvez faire vous-même. Il y a un sensation exaltante de liberté à elle.

Dans mes voyages passés, si je voulais m'arrêter et acheter une pâtisserie et demander:Caliente, por favor ”, et le manger perché sur un banc de parc, je pouvais (et certainement). Si je voulais passer quinze minutes à regarder le même tableau qui m'avait époustouflé dans un musée, je le pouvais (et probablement aussi). Si je voulais sortir ou passer toute la journée à errer dans la ville et à marcher pendant des heures, je n'avais pas besoin d'un consensus général du reste du groupe ou me sentais légèrement coupable si je me débrouillais toute seule.

Bien que mes amis me manquaient et que je sois certainement plus sur mes gardes quand j'étais seul, cela libérait quelque chose. Certaines personnes ont été surprises de me trouver moi-même assis pour un repas, mais cela voulait aussi dire que je pouvais entamer des conversations avec le personnel du restaurant ou avec un autre client du même dîner et vivre de nouvelles expériences.

22 messages sur les médias sociaux…

via Comment ça marche?

Quoi qu’il en soit, la plupart des voyageurs individuels adorent le faire - c’est un excellent moyen de rester en contact avec les autres et de s’assurer que vous racontez vos aventures (en toute honnêteté, en vous montrant au moins un peu!).

C’est aussi un bon moyen de laisser un peu de fil d’aide, de sorte que si quelqu'un s’inquiète pour vous, il sait ce que vous avez fait et où vous êtes (approximativement). De plus, cela signifie que même si vous vous retrouvez (dans le pire des cas) à vous faire voler un appareil photo, vous ne perdrez pas toutes vos meilleures photos.

6. Demander de l'aide

Si vous n'êtes pas le meilleur avec les directions, demandez de l'aide! Il est utile de surmonter la timidité ou l’embarras face à la barrière de la langue ou aux yeux perdus pour la tranquillité d’esprit de connaître son chemin. Je cherche habituellement un groupe ou une famille où, si une personne est incertaine, une autre personne le saura sûrement.

Pro tip: Si vous êtes également perdu dans un aéroport, je me suis associé à des familles ou à d’autres âmes errantes pour trouver notre chemin également. Les aéroports peuvent être tout aussi accablants et déroutants qu'une grande ville.

21 Mais contre>

via le blog à l'étranger

Publier des messages sur les médias sociaux est un excellent moyen de rester en contact et de vous assurer qu'il existe un enregistrement public de ce que vous avez fait, mais c'est une bonne idée de laisser un peu de retard - et de ne pas exposer vos plans pour le jour en public.

Vous voulez que les gens que vous aimez sachent où vous êtes, mais vous ne voulez pas créer un scénario dans lequel une personne que vous ignorez surveille vos projets chaque jour et peut vous trouver trop facilement. Surtout si vous utilisez des hashtags tels que #solofemaletraveler, publier en temps réel n’est pas toujours l’idée la plus intelligente.

20 Rencontre avec d’autres exploratrices solos

Ce n’est pas parce que vous partez seul que vous devez absolument tout faire seul lorsque vous êtes sur la route. Surtout si vous séjournez dans un logement partagé (comme des auberges de jeunesse et Airbnbs), nouez des amitiés avec d'autres voyageuses solitaires et partez pour une exploration ensemble.

La partie solo signifie simplement que vous partez de votre propre chef. Se faire des amis et de nouveaux amis de voyage tout au long du chemin fait partie du plaisir.

7. Soyez conscient de vous et de votre entourage

Considérez votre environnement. En général, je ne sortais que le soir si c’était avec un groupe d’auberges ou un ami que j’avais rencontré qui était local dans la ville ou si je revenais d’une longue journée passée à explorer en solo. Si je marchais seule la nuit, je m'assurais toujours que je sois dans des zones de la ville bondées de gens sous de nombreux lampadaires, sans musique et que je savais ce qui se passait autour de moi.

19 Informez vos amis et votre famille de vos projets

Publier sur les médias sociaux est un excellent moyen de faire savoir aux gens où vous êtes allé, mais il est également préférable d'informer vos amis les plus proches / votre famille de la date à laquelle vous prévoyez d'être à l'avance - surtout si vous voyagez beaucoup entre villes (ou même pays). Faites-leur savoir vos vols et transferts, ainsi que ce que vous avez prévu de faire.

Cela les aidera à se sentir moins inquiets et constituera un excellent moyen de se protéger contre les pires scénarios.

8.… et prenez toutes les précautions

À Oslo, j’ai utilisé CouchSurfing pour la première fois, mais pour être sûr de me sentir en sécurité, j’ai cherché et trouvé le profil de quelqu'un qui avait de bonnes critiques et qui était assez proche de l’aéroport.

Dans toutes les situations, transporter un chargeur de téléphone et convertisseur de prise partout où vous allez. J'ai tellement utilisé Google Maps que je me suis souvent retrouvé assis dans des restaurants ou des halls d'hôtel tout en chargeant mon téléphone suffisamment pour pouvoir continuer à l'utiliser tout au long de la journée.

Avoir un téléphone (et trouver le WiFi) est également utile pour envoyer un message à la famille et aux amis. Je n'y avais pas pensé moi-même à l'époque, mais j'avais un ami protecteur qui me demandait toujours l'adresse de l'endroit où je me rendais le soir et le nom des personnes avec qui j'étais. Avoir quelqu'un qui sait où vous vous trouvez n'est jamais une mauvaise chose.

18 Calme-toi sur les boissons

Sortir prendre un verre est certainement une partie amusante de vacances - mais si vous êtes une femme voyageant seule, veillez à ce que vous buvez simplement pour en profiter. Prenez le temps de sortir et ne prenez pas de risques inutiles.

Faites particulièrement attention aux préparations locales qui sont souvent beaucoup plus fortes que celles que vous buvez à la maison, ou aux boissons qui peuvent être servies avec une main beaucoup plus lourde que celles préparées avec soin.

Faites confiance à tout le monde et à personne

Une des meilleures raisons de voyager seul est de rencontrer de nouvelles personnes, mais cela vous rend également plus vulnérable. Vous pouvez sortir, voyager et partager de nouveaux amis, mais vous ne voudrez peut-être pas leur demander de garder votre argent. Les escrocs peuvent souvent être les compagnons les plus charmants que vous puissiez trouver. Vous voulez être ouverts d’esprit, mais gardez suffisamment de garde pour assurer votre sécurité.

9. Emportez de la lumière et allégez la charge au fur et à mesure, au besoin

À moins que vous ne disposiez d’argent liquide et que vous puissiez prendre un taxi chaque fois que vous devez vous rendre à l’aéroport ou vérifier votre auberge de jeunesse, vous traînerez votre valise d’un endroit à l’autre. Avec des amis, vous pouvez toujours mélanger les choses pour en garder une charge égale, mais seul tout est à vous! Et probablement sur votre dos d'ailleurs.

De nombreuses auberges auront une pile de vêtements que les gens ont laissés au cas où vous voudriez alléger le poids de votre sac ou opter pour des vêtements plus chauds ou plus légers. J'ai trouvé des vêtements sympas de cette façon et m'amuse parfois en me demandant quel genre de vie mène l'un de mes vieux pull-over depuis qu'il est parti à Tanger.

17 Ne flashez pas votre argent

via Indie Traveller

C'est un bon conseil, peu importe le nombre de personnes avec lesquelles vous voyagez, mais c'est particulièrement important lorsque vous voyagez seul. Il est courant de voyager avec de l’argent, un téléphone, un ordinateur portable et peut-être un appareil photo. Essayez de ne pas vous promener avec tout ce que vous piquez hors de votre sac ou de balayer tout l’argent que vous avez apporté dans une seule liasse. Sortez le montant dont vous aurez besoin pour la journée et laissez votre ordinateur portable dans le coffre-fort (dans le coffre-fort, si vous avez peur de le laisser dans votre chambre).

En relation:

Comment voyager seul en toute sécurité

La sécurité est peut-être la principale préoccupation des voyageurs individuels ou célibataires. Sans compagnon pour surveiller vos arrières, vous êtes plus vulnérable aux criminels et aux escrocs, ainsi qu'aux soucis de santé simples. Mais l’adage «sécurité en nombre» n’est pas forcément vrai: un voyageur en solo peut s’intégrer plus facilement qu’un groupe, et ne pas attirer l’attention sur soi en tant que touriste est un moyen de rester en sécurité. Voici quelques conseils de sécurité pour voyager seul:

Sachez combien de temps cela prend et combien cela coûte d’aller de l’aéroport à votre hôtel ou au centre-ville. Les voyageurs individuels sont plus susceptibles d'être «emmenés faire un tour», alors demandez au chauffeur de taxi une estimation du tarif avant votre départ. Si c’est très différent de ce que vous savez être vrai, prenez un autre taxi (ou optez pour un covoiturage).

Réservez un hôtel avec une réception ouverte 24h / 24 si vous arrivez tard, pour ne pas dormir dans votre voiture ou pire.

Soyez votre meilleur avocat, si cela ne vous convient pas, ne le faites pas.

Portez une bonne identification, à plus d’un endroit.

Tenez-vous en pour ouvrir des lieux publics et ouverts, surtout la nuit.

Exsuder la confiance et marcher avec détermination.

Évitez d'apparaître comme un touriste. Fais tomber le t-shirt Disney et ne te promène pas le visage dans un guide. (Voir 10 choses que vous ne devriez jamais porter à l'étranger pour plus de réflexions à ce sujet.)

Ne vous faites pas remarquer en portant des vêtements ou des bijoux voyants.

Lie un peu. Quand vous demandez votre chemin, ne vous laissez pas convaincre d’être seul: «Pouvez-vous me diriger vers le musée? Je dois rencontrer un ami. "

Vérifiez vos cartes et vos horaires de transport avant de quitter votre hôtel / train / voiture de location / office de tourisme. Une voyageuse solo trop absorbée par son téléphone peut être une marque pour les types peu recommandables.

Laissez une copie de votre itinéraire chez un ami ou un membre de votre famille à la maison et restez en contact régulièrement par téléphone, SMS, chat vidéo ou courrier électronique.

Pour les citoyens américains voyageant à l’étranger, envisagez de vous inscrire au programme gratuit STEP (Smart Traveller Enrollment Programme), qui pourrait aider le Département d’État à vous aider en cas d’urgence. Si vous êtes hors des États-Unis, voyez si votre pays a un programme similaire.

En relation:

Principaux produits de sécurité de voyage pour les voyageurs en solo

Sac à dos anti-vol

Ceinture de voyage

Sifflet de sécurité

Faites confiance à tout le monde et à personne

Une des meilleures raisons de voyager seul est de rencontrer de nouvelles personnes, mais cela vous rend également plus vulnérable. Vous pouvez sortir, voyager et partager de nouveaux amis, mais vous ne voudrez peut-être pas leur demander de garder votre argent. Les escrocs peuvent souvent être les compagnons les plus charmants que vous puissiez trouver. Vous voulez être ouverts d’esprit, mais gardez suffisamment de garde pour assurer votre sécurité.

En relation:

10. Soyez ouvert d'esprit

Même si votre voyage se déroule bien, les interactions et les inconvénients gênants seront nombreux tout au long du parcours. Je ne suggérerais pas d’être aveuglément positif ou de dire oui à presque toutes les situations, mais quand de l'aide ou de la générosité apparaît, n'oubliez pas de l'apprécier!

Vous découvrirez peut-être qu’un ami d’un ami vous laissera passer la nuit chez eux ou que vous aurez une bonne conversation avec une personne qui ne parle pas la même langue que vous. C’est aussi les petites choses.

Un exemple de cela est que je m'inquiétais pour une auberge que j'avais réservée tard à Athènes. Je ne connaissais personne qui était déjà allé à Athènes auparavant, alors je me sentais comme un territoire très inconnu en général et j’étais nerveux. L’auberge semblait très vide, ce qui n’était pas rassurant. Dans ma chambre, il y avait un lit superposé et la couchette du bas contenait les effets personnels de quelqu'un à côté d'un sac de sport. Mon coloc était introuvable.

Je me suis endormi et j'ai frissonné toute la nuit, pensant déjà pourquoi j'avais décidé de venir à Athènes en plein hiver. Je me suis réveillé le lendemain au chaud. Je découvris que ma mystérieuse camarade de chambre était partie en toute hâte là où sa prochaine destination de voyage laissait sa couverture sur moi pendant mon sommeil. Elle a dû remarquer mon frisson violent. Ce petit geste a complètement changé le ton de mon arrivée à Athènes et j’ai pris ma première journée avec un sentiment de positivité renouvelé.

16 Installez-vous confortablement avec une armoire à capsules…

via le blog Tortuga Backpacks

Lorsque vous voyagez en solo, cela signifie qu’il n’y aura personne autour de vous pour porter vos bagages lorsque vous serez fatigué - alors, faites-vous des amis avec l’art d’emballer léger. Les penderies Capsule sont une aubaine, tout comme d’apprendre à juger de ce que vous allez réellement porter (par opposition à tout ce que vous pensez pouvoir porter à un moment donné).

Gardez également votre poids à l’esprit lorsque vous achetez des articles sur la route; évitez de vous encombrer de lourds souvenirs et constatez ensuite que vous ne pouvez plus soulever votre sac à dos du lit de votre hôtel.

Éviter le supplément unique

Les voyageurs individuels fréquents ne connaissent que trop bien le supplément single, que les voyagistes, les compagnies de croisières et les hôtels ajoutent souvent à votre facture pour compenser le fait qu’ils ne gagnent pas d’argent avec un deuxième occupant. Le supplément peut représenter entre 25 et 100% du coût du voyage, ce qui signifie que vous pourriez vous retrouver à payer deux fois plus cher que quelqu'un voyageant avec un partenaire.

Il existe plusieurs façons de contourner le supplément unique. Vous pouvez éviter ce problème en réservant avec un voyagiste proposant des correspondances de colocataires, tels que G Adventures, Intrepid Travel ou Road Scholar. En vous trouvant un colocataire, la société maximise son propre profit sur chaque chambre et vous fait économiser le supplément individuel. Le problème est, bien sûr, que vous devrez partager une chambre avec un étranger. Si cela vous intéresse, contactez le voyagiste pour connaître le type de procédure qu’il utilise pour faire correspondre les colocataires. Certains jumelent des personnes au hasard, tandis que d'autres s'efforcent de réunir des personnalités complémentaires.

Plusieurs compagnies de croisière proposent des cabines individuelles sur certains navires, notamment Royal Caribbean, Norwegian Cruise Line, Cunard et P & O Cruises.

Vous pouvez parfois économiser de l'argent en réservant à la dernière minute. Les voyagistes désireux de vendre leurs dernières places peuvent être disposés à réduire leur supplément simple habituel. Insight Vacations et Road Scholar sont deux entreprises qui proposent régulièrement des réductions ou des abandons aux suppléments.

Ce n’est pas pour tout le monde, mais vous pouvez également envisager de séjourner dans une auberge de jeunesse, qui est facturée par lit plutôt que par chambre. Les propriétés Hostelling International sont généralement propres, sûres et ouvertes aux voyageurs de tous âges. Vous pouvez trouver plus d'auberges et lire des commentaires sur HostelWorld.com.

DERNIERE ETAPE: Regardez en arrière et réalisez tout ce que vous avez fait vous-même!

Voyager en solo pour quelques jours ou quelques semaines seulement élever votre niveau d'indépendance et de confiance immensément. Revoir vos photos, les souvenirs que vous avez rassemblés ou simplement les souvenirs que vous avez sera plus utile que vous ne le réalisez en commençant votre aventure solo.

Vous avez peut-être commencé comme quelqu'un qui était nerveux à l'idée de réserver des vols ou de demander votre chemin. À la fin, vous verrez comment vous avez grandi! Maintenant, vous avez cette expérience incroyable à partager et à rapporter ce que vous avez appris.

Être ouvert à l’étranger est quelque chose que vous pouvez toujours ramener chez vous. Voyager seul m'a fait prendre conscience que je pouvais avoir des aventures locales où que je sois, et que je puisse regarder au sein de ma propre communauté et l'apprécier également.

Pour passer un séjour enrichissant à l’étranger, enrichir votre expérience professionnelle et prendre le temps de voyager en solo les week-ends, allez-y commencez votre candidature pour un stage à l'étranger avec des expériences globales aujourd'hui.

15 Et prenez-le facilement avec les cheveux et le maquillage

via: Hair World Magazine

Un excellent moyen de réduire le poids de vos bagages est de laisser tomber le maquillage épais et les cheveux soigneusement coiffés. Mettez-vous à l'aise avec un look plus léger et plus plage (et apprenez peut-être quelques astuces pour coiffer les cheveux sans chaleur) et faites également le plein de produits mini. Moins vous passez de temps à vous coiffer et à vous maquiller, plus vous passerez de temps à explorer, et c’est pour cela que vous êtes là, après tout!

C’est aussi un excellent moyen d’apprécier la confiance en soi lorsque vous voyagez en solo, avec un look aussi naturel que vous le souhaitez.

14 voyages pendant la journée…

Le moment le plus sûr pour voyager est pendant la journée, alors essayez de ne pas planifier de voyager tard le soir ou tôt le matin. Prévoyez les moments où les aéroports et les gares ferroviaires ou routières sont les plus fréquentés et les mieux éclairés (et généralement mieux dotés en personnel) pour rester en sécurité et rester en sécurité également.

Il peut être tentant d'essayer de voyager tard pour ne pas perdre de temps à explorer, mais il est préférable de planifier un jour ou deux de plus, ce qui signifie également que vous ne vous sentez plus pressé de vous rendre à votre lieu de travail. destination.

Conseils pour un dîner en solo

Manger seul n’est pas si mal. Beaucoup de voyageurs en solo (et de voyageurs d'affaires fréquents) détestent diner seuls, inquiets qu'ils ressemblent à un Willy Loman usé de la route. Il ya même un nom pour cela: solomangarephobia. (Occasionally the fear is justified—see Terror at the Table for One.) The following tips can help you overcome what for many travelers is the most unpleasant aspect of going it alone.

Chat with the service people. Waiters and waitresses are some of the best local color you’ll find.

Cafe or outdoor dining is often attractive to single travelers, sitting alone with a book in a cafe isn’t as unusual as a table for one at a fancy restaurant.

Choose a counter seat or a seat at the bar.

Go to a restaurant that has booths, which offer more privacy.

Bring reading materials. If you start to feel uneasy sitting alone and staring down at your food, you can crack open a book, whip out your phone, or read a magazine.

If you don’t want to endure yet another public meal alone, use room service or order carry-out from a restaurant nearby.

Eat well. Just because you’re alone and on the run doesn’t mean you shouldn’t take time for sit-down meals, a leisurely cup of coffee, or a decadent dessert.

13 And Try Not To Arrive Too Late

via Tokyo Cheapo

Especially when you first arrive in a new place, try not to arrive too late at night. Not only does this mean that you will be arriving when there are plenty of people around (and everything is well lit and well staffed), but it means that if you are dealing with delays in travel, you don’t have to worry about navigating hotel check-ins or airport transfers much later than you originally expected.

It’s also a good idea to plan your arrival day as thoroughly as possible, so you can get settled in quickly and know exactly where you are going.

12 Cons >

No one should have to pretend to be married when they are traveling alone, but unfortunately, it remains a good way to avoid unwanted attention. You don’t have to wear one all the time, but carrying a spare ring that looks like a wedding ring can give you a little peace and quiet at times. It can also be a way to convey to people that there is someone coming to meet you at some point in your travels - or at least, checking in with you on a regular basis.

When You’ve Just About Had It

The constant sensory input and vigilance of traveling alone can wear you down. If you feel your attention or your body flagging, don’t be afraid to back off your ambitious itinerary, slow the pace, and kick back for a bit.

When traveling abroad, seek out an expat bar—locals will often know where these are—where you can hang out and speak your native tongue with some fellow expatriates and travelers. When traveling in more familiar locales, a hot shower and a night in front of the tube in a nice hotel room can often give you enough of a reprieve to send you out eagerly the next morning.

11 Start Small

via Single Woman Trip

If you are particularly nervous about heading out on your first solo trip, don’t be afraid to start small. Go away for a weekend, or go somewhere that is a little closer to home (or at the very least, where you speak the local language fluently).

Save the really dramatically different trips for after you have built up a little solo confidence in places that don’t feel quite so foreign, and then you’ll be much more comfortable when it comes to going to the really far-flung corners of the globe.

10 Don’t Forget The Safety Tips From Home

via A World To Travel

It’s easy to forget all about the ways that we live at home as soon as we are somewhere new - but especially when you are traveling alone, don’t forget about all the ways you usually stay safe at home. Avoiding walking down poorly lit streets alone at night and the dodgy parts of town, keeping your phone charged and let people know where you are.

All the little ways that women stay safe at home will usually translate into staying safe somewhere else, as well. Forget about bills and work and all that boring stuff, but keep the safety tips that you usually use.

9 Don’t Worry About Getting Lonely

One of the most daunting aspects to being a solo traveler can be worrying about feeling lonely, but most people who travel alone can tell you that that is the last thing that will actually happen. Stay in shared accommodation (like hostels or airbnbs) and you’ll quickly meet new friends, or take classes, or just chat with locals.

Soon you’ll find that you probably meet more people traveling alone than you do traveling with a friend, and you may even start longing for a little alone time - not worrying about feeling lonely at all!

Don't Miss a Trip, Tip, or Deal!

Let us do the legwork! Sign up for our free newsletter now.

By proceeding, you agree to our Privacy Policy and Terms of Use.

Editor’s note: This story was originally published in 2017. It has been updated to reflect the most current information.

8 You Don’t Have To Eat Alone

While you may be comfortable doing a lot of things on your own, like visiting museums and art galleries (which, let's face it, is actually often better on your own). However, when it comes to mealtimes, dinner is often the biggest hurdle for solo explorers. You don’t have to eat alone, though - there are lots of options to find other people to eat with.

From restaurants with communal tables, to cooking classes that end in a meal together, you can always find company when you need it.

7 Don’t Be Afra >

It can be intimidating to talk to the locals sometimes, but don’t worry about striking up a conversation with people who seem friendly. It’s often a great way to get to know the area and get some great recommendations and even make some friends. Make sure that you are finding someone who looks like they are approachable, and be smart about staying in public areas, then brush up that smile and go and introduce yourself (or start with a question about the best places to go).

6 Learn To Take Solo Photos

There’s always the selfie stick, but if you don’t want to be that person, there are a lot of other tips and tricks that you can use to get a great shot, even when you don’t have anyone else to hold the camera. Try practising at home to figure out the best ways that work for you, whether that’s a certain angle, or just buying a tripod and using a timer.

You can even ask other people to take photos for you, although it’s obviously important to be careful about who you ask - so that no one runs off with the camera!

5 Look Into Solo Travel Apps

via Stocksy United

These days, there’s an app for everything, and that includes solo travel. Download a few apps before you go, like Tourlina or bSafe. Tourlina is like Tinder, but for solo female travelers - you can find a travel buddy with similar interests, which is also a great way to make new friends (you can even risk Tinder itself, although that comes with its own obvious pitfalls!).

bSafe, on the other hand, is an app that allows you to set a network of people who are notified if you feel unsafe - including where you are on a map, and even live audio/video.

4 Learn To Appreciate Touristy Spots

There’s a tendency for some people to look down on the touristy spots in town as being overdone or boring, but they can be great for new solo female travelers. Touristy spots are usually crowded and have a good local police presence, which means that new solo explorers can feel safer than they would in quieter spots.

Plus, tourist spots are busy for a reason - these are the most famous (and often, incredibly interesting) parts of where you are, why should you miss out for the sake of some hipster thinking that they aren’t ‘cool’ enough?

3 Go For A drink (And Get To Know The Bartender)

via International Traveler

While you don’t want to go out and get wasted if you are traveling solo, it’s still a great idea to go out and have a beer (or whatever your poison) at the local watering hole… and chat to the bartender. For one thing, bartenders are usually a great source of info about the area (and a way to avoid feeling lonely), and you can also sample some of the local drinks and make a friend while you are at it.

Sitting at the bar can be a great way to make friends - just don’t try too many of those unique cocktails!

2 Trust Your Instincts

One of the most important tips for any solo traveler is to listen to your gut. Something may seem totally fine, but if you are getting that weird feeling about a certain place, even though it’s busy and well lit, do what you need to feel safe. Stop off in a bar, restaurant or coffee shop and sit with people for a little while, or grab a cab back to your hotel.

If someone seems off, trust that feeling - after all, traveling is meant to be fun, and feeling creeped out just isn’t fun.

1 Don’t Listen To The Horror Stories

via Keys Hotels

Last, but possibly most important - don’t listen to the horror stories. Yes, there can be times that bad things happen, but there are also bad things that happen within a block of your home! Don’t let fear prevent you from going out into the world, exploring, and meeting new people… and trust that the majority of people that you meet will be kind and interesting people.

There are ways to stay smart, of course (and we’ve covered a lot of them), but don’t let fear rule your travels - the world is a wonderful place, and being a solo woman is no reason not to enjoy it.

20 Rules Every Cruise Ship Worker Needs To Follow. Or Else

TheTravel.com values your privacy. We and our trusted partners use cookies and tracking technologies to create custom content for your enjoyment and to provide advertising in line with your interests.

Legal Ownership

TheTravel (the “Website”) is owned and operated by Valnet inc. (“us” or “we”), a corporation incorporated under the laws of Canada, having its head office at 7405 Transcanada Highway, Suite 100, Saint Laurent, Quebec H4T 1Z2.

Personal Data Collected

When you visit our Website, we collect certain information related to your device, such as your IP address, what pages you visit on our Website, whether you were referred to by another website, and at what time you accessed our Website.

We do not collect any other type of personal data. If you are accessing our website through a social media account, please refer to the social media provider’s privacy policy for information regarding their data collection.

Log Files

Like most standard Web site servers, we use log files. This includes internet protocol (IP) addresses, browser type, internet service provider (ISP), referring/exit pages, platform type, date/timestamp, and number of clicks to analyze trends, administer the site, track user’s movement in the aggregate, and gather broad demographic information for aggregate use.

Cookies

A cookie is a piece of data stored on the user’s computer tied to information about the user. We and some of our business partners (for example, advertisers) use cookies on our Website. These cookies track usage of the site for security, analytics and targeted advertising purposes.

We use the following type of cookies:

  • Essential cookies: these cookies are essential to the provision of our Website.
  • Functionality cookies: these cookies help us remember choices you have made while on our website, remember your preferences, and personalize your Website experience.
  • Analytics and performance cookies: these cookies help us collect statistical and analytical usage to help up analyze website usage.
  • Social media cookies: These cookies allow you to interact with content on certain social media platforms, such a “liking” our articles. Depending on your social media setting, the social media network will have record of this and may display your name or identifier in relation to this action.
  • Advertising and targeted advertising cookies: these cookies track your browsing habits and location to provide you with advertising in line with your interests. Please see our “advertisers” section below for details.

If you wish to disable cookies, you may do so through your individual browser options. For further information regarding cookies and how to manage them, please see http://www.allaboutcookies.org/.

Pixel tags

We use pixel tags, which are small graphic files that allow us and our trusted third party partners to track your Website usage and collect usage data, including the number of pages you visit, the time you spend on each page, what you click on next, and other information about your Website visit.

Advertisers

We use third-party advertising companies to serve ads when you visit our Web site. These companies may use information (not including your name, address, email address or telephone number) about your visits to this and other Web sites in order to provide advertisements about goods and services of interest to you. If you would like more information about this practice and to know your choices about not having this information used by these companies, click here.

Advertisers, as third-party vendors, use cookies to collect usage and demographic data in order to serve ads on our site. For example, Google’s use of the DART cookie enables it to serve ads to our users based on their visit to our sites and other sites on the Internet. Users may opt out of the use of the DART cookie by visiting the Google ad and content network privacy policy.

We have reviewed all of our advertising partners’ policies to ensure that they comply with all applicable data privacy laws and recommended data security practices.

We use the following advertisers:

Purpose of Data Collection

We use the information we collect in order to:

  • Administer our Website, including troubleshooting, and statistical or data analysis,
  • To improve our Website and enhancing user experience by ensuring you have access to personalized content in line with your interests,
  • Analyze user use and optimize our services.
  • To ensure that our Website remains secure and is not subject to any hacking or fraud.
  • Share information with our partners to provide targeted advertising and social media features.

Data Shared with Third Parties

We do not sell or rent your personal data to third parties. However, our partners, including ad partners, may collect data in relation to your Website usage as disclosed herein. Please see our “advertisers” section above for details.

How your Data is Stored

All data collected through our Website is stored on servers located in the United States. Our servers are certified under the EU-US Privacy Shield.

IP address and user agent string data from all visitors is stored in rotating log files on Amazon servers for up to 7 days. All of our employees, agents and partners are committed to keeping your data confidential.

We have reviewed our partners privacy policies to ensure that they comply with similar policies in order to ensure your data security.

Consent under Applicable Laws

If you are based in the European Economic Area (“EEA”), a consent window will appear when accessing this website. If you have clicked “yes”, your consent will be stored on our servers for twelve (12) months and your data will be processed as disclosed in this privacy policy. After twelve months, you will be asked to provide consent again.

We comply with the IAB Europe Transparency & Consent Framework.

You can withdraw consent at any time. Withdrawing consent may impede your ability to access certain services and will not allow us to provide the personalized Website experience.

Data Security

Our servers comply with ISO 27018, a code of practice that focuses on protection of personal data in the cloud. We comply with all reasonable precautions in order to ensure your data’s safety.

In the event that we become aware of any data security breach, alteration, unauthorized access or disclosure of any personal data, we will take all reasonable precautions to protect your data and will notify you as required by all applicable laws.

Accessing, Amending and Deleting your Data

You have the right to request information regarding the data we have on file for you, to request correction and/or deletions of your personal information. Please contact us at [email protected] or at the postal address listed above, attention: Data compliance department.

This Website does not target people below the age of 16. By visiting this Website. You hereby warrant that you are 16 years of age or older or are visiting the Website under parental supervision.

Legal Disclaimer

Though we make every effort to preserve user privacy, we may need to disclose personal information when required by law wherein we have a good-faith belief that such action is necessary to comply with a current judicial proceeding, a court order or legal process served on any of our sites.

Notification of Changes

Whenever we change our privacy policy, we will post those changes to this Privacy Policy page, and other places we deem appropriate, so our users are always aware of what information we collect, how we use it, and under what circumstances, if any, we disclose it.

Voir la vidéo: Thaïlande Mai 2019 - solo backpack (Avril 2020).