À la découverte de la littérature: Shakespeare - Renaissance

La plus grande chute de neige depuis des décennies

B4

Les chutes de neige de cette semaine au Brésil sont l’une des plus importantes depuis des décennies. Comme la neige au sol n’est pas un paysage très courant dans un pays dit tropical, tout le monde se sentait excité quand ils ont vu les rues dans la neige.
(passé simple, т.к. мы говорим об определённом времени в прошлом senti senti)

RESSENTIR

B5

Dans les villes situées au bord de la mer, les gens ont l'habitude de passer l'été au soleil. Ils étaient surpris beaucoup quand ils ont vu la neige recouvrant la ville.
(passé simple passif, т.к. они были убеждены, а не они убедили)

SURPRISE

B6

Il n'était pas / n'était pas Bien avant que les médias sociaux ne deviennent chargés d'images de champs et de routes blanches et de bonhommes de neige.
(passé simple, т. к. то было в прошлом être-été / été-été)

Shakespeare and Italy c'est votre titre de mise en page ->

  • Article écrit par: John Mullan
  • Thèmes: Global Shakespeare, la vie de Shakespeare et le monde
  • Publié: 15 mars 2016

Les engagements de Shakespeare avec l'Italie dans ses pièces sont si fréquents et approfondis qu'il a été suggéré qu'il se soit rendu en Italie entre le milieu des années 1580 et le début des années 1590 - les soi-disant "années perdues", lorsque nous ne disposons d'aucune information fiable sur ses où. Il n’existe aucune preuve à l’appui de cette affirmation, mais il est clair que l’Italie était son pays de prédilection. Contrairement à d'autres pays - tels que la France, l'Autriche ou le Danemark - dans lesquels il a joué des pièces particulières, ses représentations de l'Italie sont diverses et généralement précises. Différentes villes italiennes sont choisies pour différentes pièces et se voient attribuer des qualités et des associations distinctes.

Quand il choisit si souvent des décors italiens pour ses pièces, Shakespeare exploitait le vif intérêt de ses contemporains pour le pays. C'était la destination de nombreux voyageurs élisabéthains et le sujet de nombreux écrits de voyage. (Dans Comme vous l'aimez, quand Jaques dit à Rosalind qu’il a «la tristesse humoristique» d’un «voyageur», elle suppose naturellement «tu as nagé dans un gundello, c’est-à-dire une gondole» (4.1.19-21). Tout voyageur sérieux aurait été à Venise.) Si Shakespeare ne connaissait pas l'italien, beaucoup de ses contemporains instruits le savaient. Il est probable qu'il ait rencontré des Italiens instruits à Londres - il aurait peut-être connu l'éminent spécialiste de l'humaniste John Florio, un Italien qui était tuteur auprès de son parrain, le comte de Southampton.

Un bref guide d'architecture pour les voyageurs en Italie

Les influences italiennes sont omniprésentes aux États-Unis, même dans votre ville: la maison victorienne à l'italienne qui est maintenant un salon funéraire, la poste de la Renaissance (Renaissance), l'hôtel de ville néoclassique. Si vous recherchez un pays étranger à expérimenter, l'Italie vous fera sentir comme chez vous.

Dans les temps anciens, les Romains ont emprunté des idées à la Grèce et ont créé leur propre style architectural. Les XIe et XIIe siècles ont suscité un regain d'intérêt pour l'architecture de la Rome antique. De l'Italie roman Le style avec ses arches arrondies et ses portails sculptés est devenu la mode dominante pour les églises et autres bâtiments importants en Europe, puis aux États-Unis.

La période que nous connaissons comme la Renaissance italienne, ou réveil, a commencé au 14ème siècle. Pendant les deux siècles suivants, un vif intérêt pour la Rome antique et la Grèce a apporté une créativité florissante dans l'art et l'architecture. Les écrits de l'architecte italien de la Renaissance, Andrea Palladio (1508-1580) ont révolutionné l'architecture européenne et continuent de façonner la façon dont nous construisons aujourd'hui. Giacomo Vignola (1507-1573), Filippo Brunelleschi (1377-1446), Michelangelo Buonarotti (1475-1564) et Raphael Sanzio (1483-1520) comptent parmi les architectes italiens de la Renaissance. Le plus important architecte italien, cependant, est sans doute Marcus Vitruve Pollio (vers 75-15 av. J.-C.), qui aurait souvent écrit le premier manuel d'architecture au monde.De Architectura.

Les experts en voyages sont d’accord. Chaque partie de l'Italie regorge de merveilles architecturales. Des sites célèbres tels que la tour de Pise ou la fontaine de Trevi à Rome semblent être à chaque coin de rue en Italie. Planifiez votre visite de manière à inclure au moins l’une de ces dix villes italiennes les plus importantes: Rome, Venise, Florence, Milan, Naples, Vérone, Turin, Bologne, Gênes et Pérouse. Mais les plus petites villes d'Italie peuvent offrir une meilleure expérience aux amateurs d'architecture. Un regard plus attentif à Ravenne, qui était autrefois la capitale de l'Empire romain d'Occident, est une excellente occasion de voir des mosaïques importées de l'Empire romain d'Orient à Byzance - oui, c'est une architecture byzantine. L’Italie est à la base d’une grande partie de l’architecture américaine. Le néoclassique est notre "nouvelle" interprétation des formes classiques grecques et romaines. Les autres périodes et styles importants en Italie comprennent le haut Moyen Âge / Gothique, la Renaissance et le Baroque. Tous les deux ans, la Biennale de Venise est le théâtre international de tout ce qui se passe dans l'architecture contemporaine. Le Lion d'or est un prix d'architecture convoité de l'événement.

La Rome antique et la Renaissance italienne ont donné à l'Italie un riche patrimoine architectural qui a influencé la conception des bâtiments dans le monde entier. Parmi toutes les merveilles que l'Italie a à offrir, qui sont ne pas être manqué? Suivez ces liens pour une visite architecturale de l’Italie. Voici nos meilleurs choix.

Ruines antiques

Pendant des siècles, l'empire romain a gouverné le monde. Des îles Britanniques au Moyen-Orient, l'influence de Rome se fit sentir dans le gouvernement, le commerce et l'architecture. Même leurs ruines sont magnifiques.

  • Le Colisée romain, 80 après JC, figurant sur la liste des Sept Nouvelles Merveilles, est devenu un modèle pour tous les stades sportifs du monde moderne, y compris le Colisée Mémorial, site du premier Super Bowl.
  • Arc de Constantin, 315 après JC, près du Colisée
  • Le Panthéon Romain, 126 après JC, un modèle pour de nombreux édifices gouvernementaux, y compris le Capitole des États-Unis à Washington, DC
  • Arc de Septime Sévère, 203 après JC, Rome
  • Thermes de Dioclétien, 300 après JC, Rome, nous a donné la forme de fenêtre de Dioclétien que nous utilisons dans l'architecture d'aujourd'hui
  • Pompéi antique

Période au début

313 apr. J.-C. - L'arc de Constantin à Rome. Principalement construites en béton, en briques ou en marbre, les arches romaines étaient grandioses et censées représenter les victoires, le prestige, l'argent et le pouvoir.

AD 800 - Les dômes deviennent populaires et constituent des caractéristiques majeures de l'architecture byzantine en Italie.

La place

Pour le jeune architecte, l'étude du design urbain se tourne souvent vers les emblématiques places en plein air que l'on trouve dans toute l'Italie. Ce marché traditionnel a été imité sous diverses formes à travers le monde.

  • Piazza Navona à Rome
  • Piazza San Marco à Venise
  • Le Top Piazze (places publiques) à Rome

Moyen Âge

832-1094 ap. J.-C. - La basilique Saint-Marc de Venise est construite. Elle est un mélange de>

1136–1382 - Le Duomo de Sienne est construit dans un style similaire à celui d'Orvieto, mais beaucoup plus roman-gothique et était un transformateur architectural.

Bâtiments de Andrea Palladio

Il semble impossible qu'un architecte italien du XVIe siècle puisse encore influencer les banlieues américaines. Pourtant, la fenêtre palladienne se trouve dans de nombreux quartiers huppés. La Rotonda, la basilique Palladiana et San Giorgio Maggiore, tous situés à Venise, comptent parmi les plus célèbres architectures de Palladio datant des années 1500.

Renaissance et baroque

début du 15ème siècle - fin du 16ème siècle - La Renaissance italienne commence en tant que mouvement artistique, politique, architectural, culturel et social, originaire de la Toscane. L'architecture italienne est fortement influencée par le>

début du XVe siècle - Chef-d'œuvre de la révolution architecturale de la Renaissance, cathédrale de Florence. Terminé en 1436, il contesta la>

1456-1570 - L'église florentine de Santa Maria Novella, construite par Alberti, est de style Renaissance mais présente un extérieur roman-gothique.

1502 - 10 - L'emblématique Tempietto de Bramante est construit à San Pietro in Montecitorio, dans la ville de Rome. Les styles ont été copiés à partir de>

1568 - L'église du Gesù à Rome est construite par Vignola. Avec sa façade élaborée, puissante et austère et ses riches décorations, il a été perçu comme un prototype de l'architecture baroque italienne et est considéré comme l'un des premiers bâtiments de style baroque.

1508–80 - Andrea Palladio et ses villas palladiennes sont construits dans toute la Vénétie. Son style est devenu un prototype pour Neo>

1598–1680 - Gian Lorenzo Bernini devient l'un des architectes et des designers les plus influents d'Italie à l'époque baroque romaine et italienne, en repensant les colonnes de la place Saint-Pierre, au Vatican.

19e siècle - Construction de la période d'industrialisation avec la construction de nouvelles structures en verre et en métal, telles que la Galleria Vittorio Emanuele II de 1865 à Milan ou la Galleria Umberto I à Naples.

Sources italiennes

Shakespeare n'a peut-être pas été capable de lire l'italien, mais il a été capable d'utiliser des sources italiennes pour beaucoup de ses pièces, car elles avaient souvent été traduites. Le récit de Bianca et ses prétendants dans La Mégère apprivoisée, par exemple, est tiré de la traduction par George Gascoigne de Ariosto Je suppositi. L'histoire principale de Roméo et Juliette peut être retrouvé à Luigi da Porto Istoria… di due nobili Amanti (c. 1530), mais Shakespeare tire ses détails du poème narratif d’Arthur Brooke L'histoire tragique de Romeus et Juliette (1562). La source de Othello est un nouvelle de l'écrivain italien Giraldi Cinthio du XVIe siècle, que Shakespeare aurait pu lire dans une version française. Le fait même que nous ne soyons pas certains de la compréhension de l’italien par Shakespeare témoigne de l’actualité de la littérature italienne dans l’Angleterre de la Renaissance.

Eglises et Cathédrales

Les experts en voyages en Italie proposeront souvent le Top Ten Cathedrals à voir en Italie, et il n’ya pas de doute que vous pourrez en choisir beaucoup. Nous le savons lorsqu'un tremblement de terre détruit un autre trésor sacré, tel que la cathédrale Duomo de San Massimo à L'Aquila, construite au XIIIe siècle et détruite plus d'une fois par les catastrophes naturelles italiennes. La basilique médiévale de Santa Maria di Collemaggio est un autre espace sacré de L'Aquila affecté par les activités sismiques au cours des années. Sans aucun doute, les deux dômes les plus célèbres de l'architecture ecclésiastique italienne sont situés au nord et au sud: le dôme de Brunelleschi et le Duomo di Firenze à Florence (illustré ici), et bien sûr la chapelle Sixtine de Michel-Ange au Vatican.

Passer des références à l'Italie

En effet, l’Italie est souvent présente même dans les pièces qui n’ont pas de configuration italienne. Dans La tempêteProspero rumine sur sa vie passée de duc de Milan, d'où la providence et la magie lui apportent son usurpant frère Antonio, avec son allié Alonso, roi de Naples, son frère et son fils. Ils rentrent en Italie après le mariage de la fille d’Alonso avec le roi de Tunis et sont pris dans une tempête soulevée par Prospero. Naufragés sur l’île mystérieuse qu’ils conspirent, comme le font toujours les courtisans italiens sur la scène jacobéenne. Tout est bien qui finit bien se déroule en France, mais nous apprenons dans sa deuxième scène que Florence et Sienne sont en guerre et que de jeunes Français aventureux se rendent dans les guerres d’Italie. Dans Le conte de l’hiver, la statue miraculeusement vivante d’Hermione aurait été réalisée par «ce rare maître italien, Julio Romano» (5.2.96), car où irait-il seulement chercher l’Italien le plus habile sculpteur? L’Italie n’a pas joué uniquement dans l’esprit de Shakespeare, mais dans celui de nombre de ses personnages.

Les temps modernes

1863–1989 - Construction de l'impressionnante Mole Antonelliana de Turin, destinée à l'origine à être une synagogue. Cette imposante flèche de granit a été pendant un temps le plus haut bâtiment du monde entier.

Années 50 - Le miracle économique italien bat son plein: des kiosques à journaux, tels que la créative Torre Velasca, capitale de la mode, de la banque et du design en Italie, ont été construits. Cette tour de 26 étages a été un pionnier dans l'utilisation du béton armé.

Fin des années 1950 et début des années 1960 - La tour Pirelli est également construite à Milan par Gio Ponti et Nervi. Considéré comme l’un des plus beaux exemples de l’architecture italienne moderniste, il domine actuellement les toits de Milan. . La ville du design et de la mode en Europe, Milan, voit une architecture d’excellence dans les années 1950 avec des architectes uniques comme Giovanni Muzio, Piero Portaluppi, Gualtiero Galmanini, Luigi Pollastri, Gio Ponti, Giannino Castiglioni.

Architecture moderne et architectes en Italie

L'Italie n'est pas toute l'architecture ancienne. Le modernisme italien a été inauguré par des personnalités telles que Gio Ponti (1891-1979) et Gae Aulenti (1927-2012), puis Aldo Rossi (1931-1997), Renzo Piano (né en 1937) et Franco Stella (né en 1943). ) et Massimiliano Fuksas (né en 1944). Recherchez les dessins de Matteo Thun (né en 1952) et des stars internationales qui ont des œuvres en Italie - le MAXXI: musée national des arts du XXIe siècle à Rome de Zaha Hadid et l'addition MACRO à Rome d'Odile Decq. En dehors de Milan, une nouvelle Mecque a été construite: CityLife Milano, une communauté planifiée dont l'architecture a été conçue par Zaha Hadid, née en Irak, par l'architecte japonais Arata Isozaki et par Daniel Libeskind, d'origine polonaise. L'Italie est sûre de satisfaire tous les intérêts architecturaux.

Carnaval

Parfois, les idées préconçues sur la culture italienne que Shakespeare exploite sont plutôt générales. Par exemple, le public élisabéthain a probablement peu entendu parler de la Sicile, cadre idéal pour Beaucoup de bruit pour rien, qui a lieu à Messine. Pourtant, il importe que le drame se déroule en Italie. La pièce exploite masques et révélations, et évoque un lieu italien où les festivités permettent de dissimuler l’identité. Le bal masqué de l'Acte 2 permet le flirt et l'identité trompeuse de l'identité, mais, dans une veine plus sombre, le déguisement permet également à Don John de tromper Claudio en lui faisant croire que Hero lui est infidèle. Shakespeare voulait clairement utiliser l'association de l'Italie avec des divertissements de type carnaval.

Sources

Ghirardo, Diane. "Italie: Architectures modernes dans l'histoire." Paperback, Reaktion Books, 15 février 2013.

Heydenreich, Ludwig H. "Architecture en Italie 1400-1500." Broché, Édition révisée, Ludwig H. Heydenreich, 1672.

Lasansky, D. Medina. "Renaissance perfectionnée: architecture, spectacle et tourisme dans l'Italie fasciste." Bâtiments, paysages et sociétés, 1 édition, Pennsylvania State University Press, 17 novembre 2005.

Lotz, Wolfgang. "Architecture en Italie, 1500-1600." 2e édition révisée, Yale University Press, 29 novembre 1995.

Sabatino, Michelangelo. "Fierté de la modestie: l'architecture moderniste et la tradition vernaculaire en Italie." Broché, édition réimprimée, Presses de l'Université de Toronto, Division de l'édition savante, 21 mai 2011.

Un lieu d'apprentissage et de culture

Sa première comédie, La Mégère apprivoiséesemble marquer l’impact même de l’Italie sur l’imagination anglaise lorsque, dans sa scène d’ouverture, Christopher Sly s’endort en Angleterre et se réveille pour assister à la représentation d’une pièce de théâtre jouée en Italie. Le drame qui suit est en quelque sorte son rêve d’Italie. Ici, Shakespeare utilise ses paramètres italiens avec une précision remarquable. Arrivé à Padoue en provenance de Pise, Lucentio l’appelle «pépinière des arts» (1.1.2) et déclare son intention d’y étudier la philosophie. Padoue, site d’une université et d’une école de médecine renommées, était réputée pour son apprentissage. Petruchio vient de Vérone avec le projet d'épouser une femme riche à Padoue. Shakespeare transforme l’idée d’une ville dédiée à l’apprentissage poli à l’usage comique quand Lucentio se déguise en Cambio, un enseignant de langues qui pourra passer son temps en compagnie de la belle Bianca. Hortensio, sa rivale plus âgée et rivale pour sa main, se déguise du même coup en professeur de mathématiques et de musique. Padoue est un lieu où les jeunes filles aspirent à apprendre et à cultiver. Le dialogue de cette pièce est animé par des mots et des phrases italiens, traités comme les patois de conversation courtoise.